Notions de base

BRUIT

  •   Le bruit aérien

C’est un bruit produit par une source qui n’est pas en contact avec le bâtiment. Les ondes sonores se propagent uniquement dans l’air ; comme par exemple, la voix, la télévision, le bruit du trafic aérien ou routier.

  •   Le bruit solidien

C’est un bruit produit par une source en contact avec la structure du bâtiment. Il existe deux types de bruit solidien :

–  Le bruit de choc :
lors d’un impact, de l’énergie est transmise à la matière générant des ondes sonores à l’intérieur ; comme par exemple, les bruits de pas, les claquements de porte, la chute d’eau dans une douche, etc.
–  Les vibrations :
une source électrique ou mécanique va générer la mise en vibration de la matière ; comme par exemple, le bruit produit par une foreuse, le fonctionnement d’un groupe de ventilation, le passage d’eau dans les conduites avec une vitesse trop importante, etc.

MÉTHODES DE MESURE

  • Isolement aux bruits aériens
Pour mesurer l’isolement aux bruits aériens d’une paroi (mur ou plancher), nous plaçons une source de bruit dans un local,  puis nous mesurons le niveau de bruit perçu dans le local qui se trouve de l’autre côté de la paroi à tester.
  • Isolement aux bruits de chocs

Pour mesurer le bruit d’impact d’un plancher, nous plaçons une machine à bruit de choc dans le local où se trouve le plancher à tester, puis nous mesurons le niveau de bruit perçu dans le local qui se trouve sous le plancher testé.

  • Isolement de façade

Pour mesurer l’isolement d’une façade, nous mesurons le bruit extérieur (s’il est stable) ou nous plaçons une source de bruit électronique,  puis nous mesurons le niveau de bruit perçu dans le local pour lequel il faut tester la façade.

  • Niveau de bruit des installations techniques à l’intérieur et à l’extérieur

Pour mesurer le niveau de bruit des installations techniques dans un local, nous mesurons avec un sonomètre le niveau de bruit de fond (installation technique à l’arrêt), puis nous mesurons le niveau de bruit lorsque l’installation technique à tester fonctionne.

  • Niveau de bruit d’environnement

Pour mesurer le niveau de bruit des installations techniques à l’extérieur, nous mesurons avec un sonomètre le niveau de bruit de fond (installation technique à l’arrêt), puis nous mesurons le niveau de bruit lorsque l’installation technique à tester fonctionne.

  • Temps de réverbération
Le but de cette mesure est de tester le paramètre principal pour la qualité acoustique d’un local.
Pour réaliser cette mesure, nous générons un bruit impulsionnel (détonation de pistolet à blanc ou claquement de 2 planches) et nous mesurons avec un sonomètre le temps nécessaire pour que le niveau de bruit dans le local diminue de 60dB.
  • Émergences

Pour mesurer une émergence de niveau ou une émergence impulsionnelle, nous réalisons une mesure de 10 minutes durant laquelle nous activerons 3 fois l’installation technique à tester. De cette manière, nous mesurons le bruit de fond (sans l’installation technique) et le niveau de bruit de l’installation technique à tester.


NORMES ET ARRÊTÉS

Suivant le type de bâtiment et d’environnement, il existe différents types de Normes et Arrêtés :

  •   Dans les habitations

–   NBN S.01.400-1 (2008) : elle fixe les isolements acoustiques, niveau de bruit, émergence, temps de réverbération.

  •   Dans les bureaux, hôpitaux, hôtels, maisons de repos, etc

–   NBN S.01.400 (1991) : elle fixe les isolements acoustiques.

–   NBN S.01.401 (1987) : elle fixe les niveaux de bruit et émergence.

  •   Dans les écoles

–   NBN S.01.400-2 (2012) : elle fixe les isolements acoustiques, niveaux de bruit, émergence, temps de réverbération.

  •   Vers l’environnement 

–   Région bruxelloise : Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale relatif à la lutte contre le bruit du 21/12/2002

–   Région wallonne : Arrêté du 4 juillet 2002 du Gouvernement wallon fixant les conditions générales d’exploitation des établissements visés par le décret du 11/03/1999

–   Région flamande : Arrêté du 1 juin 1995 du Gouvernement flamand fixant les dispositions générales et sectorielles relatives à l’environnement (VLAREM II)